Déclaration tva auto-entrepreneur : quel logiciel utiliser ?

Publié le : 26 octobre 20185 mins de lecture

Être auto-entrepreneur c’est vivre son rêve. Mais c’est également un statut qui vous permet de bénéficier d’une formalité administrative très simplifiée. Par contre, vous êtes dans l’obligation de vous soumettre à certaines obligations comptables dont la déclaration TVA auto-entrepreneur pour certains cas. Pour vous aider à faire cette déclaration, vous pouvez très bien vous munir d’un logiciel adapté.

Choisir un logiciel compta selon vos besoins

Il est utile de savoir qu’il existe dans le marché un bon nombre de logiciels de compta, mais ils ne sont pas tous adaptés à vos besoins. Mais comment faire alors pour trouver celui qu’il nous faut ? C’est simple, il faut commencer par identifier vos besoins. Pour qu’un logiciel de comptabilité vous aide dans la déclaration de TVA auto-entrepreneur que vous allez faire, il faut d’abord que celui-ci vous aide à être conforme aux obligations légales à respecter. Sachez que le statut d’auto-entrepreneur vous fait bénéficier d’importants allègements en matière de comptabilité. De ce fait, vous n’êtes pas dans l’obligation d’enregistrer d’écritures comptables dans des journaux spéciaux ni de tenir une comptabilité commerciale ni de trésorerie. De plus, il ne vous est pas nécessaire de faire des bilans comptables (bilan, compte de résultat, annexe). Cependant, vous devez faire des déclarations de recettes et de dépenses dans certains cas précis. En tant qu’auto-entrepreneur, vous êtes dans l’obligation d’effectuer une facturation, la tenue d’un livre de recettes et la tenue d’un registre des achats. En outre, au-delà de certains seuils, vous devez  gérer et déclarer votre auto-entrepreneur TVA. Dans ce sens, vous pouvez faciliter votre tâche en utilisant un logiciel de comptabilité adapté.

Un logiciel compta adapté à l’activité de votre entreprise

Outre vos besoins, vous devez également choisir un logiciel de comptabilité qui soit adapté à l’activité de votre entreprise car certaines activités requièrent des solutions comptables spécifiques. Il est utile de savoir qu’il y a des logiciels de comptabilité et de gestion spécialisés « métier » qui vous proposent des fonctionnalités adaptées à un métier précis. En outre, les logiciels avec la comptabilité et la gestion de la production regroupées vous aident dans la gestion de la comptabilité de votre entreprise et l’ensemble de son processus de production. Ils sont plus conseillés pour les activités de production. Par ailleurs, les logiciels de comptabilité couplés avec la gestion commerciale sont plus adaptés aux entreprises de négoce. Avec ce genre de logiciel, cette entreprise va pouvoir  gérer son processus commercial en parallèle avec sa comptabilité. Un logiciel comptable interfacé ou intégré à une application de gestion commerciale ou de gestion de la production est plus conseillé aux entreprises qui sont dans cette activité.

La loi anti-fraude

Depuis le 1er janvier 2018, une loi anti-fraude est entrée en vigueur en France pour empêcher la fraude à la TVA liée à l’usage de certains logiciels rendant possible la dissimulation de recettes. Depuis cette date, les entreprises doivent se procurer des logiciels sécurisés et certifiés pour la gestion de leur comptabilité. De même, tous les assujettis à la TVA qui utilisent un logiciel ou encore un système de caisse pour l’enregistrement des règlements de leurs clients doivent s’y conformer. Cependant, cette loi ne s’applique qu’aux auto-entrepreneurs qui font de la vente de détail et qui franchissent les plafonds de la TVA (35 200 ou 91 000 euros). Ils doivent alors utiliser des logiciels certifiés. Pour être en conformité avec cette loi, il vous est donc conseillé de vérifier la position de votre activité par rapport à ces exigences. Pour ceux qui travaillent dans le commerce de détails sur les marchés, ils sont obligés d’utiliser un logiciel de comptabilité certifié.

Plan du site